À l’heure où les ventes de cigarettes n’en finissent plus de s’amoindrir, la cigarette électronique s’invite sur un marché

Acheter une cigarette électronique : en 2020 la Commission Européenne dit OUI !

À l’heure où les ventes de cigarettes n’en finissent plus de s’amoindrir, la cigarette électronique s’invite sur un marché parallèle. La commissi [...]

Mais alors, pourquoi donc s’équiper d’une cigarette électronique ? Quels sont tous les avantages face aux quelques inconvénients ? On fait le point sur la question !

Une excellente alternative à la cigarette

Il n’y a qu’à laisser parler les chiffres pour se laisser convaincre naturellement : selon les données recueillies à l’occasion du Baromètre 2017 conduit par Santé publique France, plus de 700 000 personnes affirment que la cigarette électronique les aurait aidés à se séparer définitivement de la cigarette et de ses composants néfastes pour la santé. Et pour cause : goudron, ammoniaque, monoxyde de carbone... il n’existe pas de traces dans l’e-cigarette des substances toxiques que l’on retrouve dans le tabac, et qui sont d’ailleurs reconnues comme étant cancérigènes pour bon nombre d’entre elles.

La cigarette électronique n’a en commun avec le tabac que deux seules et uniques choses : le geste et une partie de sa dénomination. En effet, à la différence du tabac, l’e-cigarette n’entraîne aucun principe de combustion et, donc, pas de fumée. Et, si les détracteurs de l’e-cigarette crieront au scandale en constatant la présence d’une sorte de fumée blanche lors du vapotage, il faut savoir qu’il ne s’agit que de vapeur d’eau. Cette substance s’évapore d’ailleurs à 95 % en un petit peu moins de 1 minute, ce qui est environ 100 fois plus rapide que la fumée produite par la combustion du tabac.

Avec ou sans nicotine : un sevrage envisageable

Les fumeurs ne le disent que trop bien : chacun à sa petite préférence, chaque fumeur apprécie quelque chose de particulier dans le fait de fumer. Si chez certains, il ne s’agit que de prendre sa dose quotidienne de nicotine, d’autres sont plus attachés à la gestuelle ou à la sensation que procure l’inhalation. Et c’est en cela que la cigarette électronique s’érige en véritable Graal pour le fumeur dépendant qui souhaite réduire ou améliorer sa consommation. L’e-cigarette peut s’accompagner de nicotine, ou pas, selon les désirs de chacun. Tout comme la nicotine peut se doser différemment. C’est justement cela qui rend le sevrage du tabac plus simple, plus sain et bien plus confortable : en dosant au gré des envies et des besoins, le vapoteur peut s’éloigner de la nicotine lorsqu’il le souhaite et à la vitesse qu’il le désire. Ainsi, adieu la frustration, le stress et bonjour la sérénité ! Par ailleurs, la dépendance à la nicotine est bien moindre avec la cigarette électronique, comparée à celle provoquée par le tabac. Cela est en partie dû à la vitesse à laquelle la nicotine est assimilée dans le sang de celui qui la consomme. Plus vite elle passe dans les vaisseaux sanguins, plus la dépendance est à son maximum.

Un danger réduit à néant pour les « vapoteurs passifs »

Alors que le tabagisme passif est depuis longtemps considéré comme dangereux du fait des quelque 4 000 substances toxiques contenues dans la fumée de cigarette, les vapoteurs passifs ne sont exposés à aucun risque de ce genre. Lorsqu’un vapoteur expire la vapeur d’eau, aucune substance chimique n’est dégagée dans l’atmosphère. Pour autant, les parfums choisis par le vapoteur peuvent tout à fait incommoder la personne qu’il y a en face, mais cela… ce n’est évidemment qu’une question de goût ! Pour autant, il n’est tout de même pas autorisé partout de fumer dans des endroits clos tels que les restaurants ou les espaces intérieurs. La raison est simple : il s’agit de ne pas frustrer les fumeurs de tabac qui, eux, sont face à une interdiction formelle d’allumer une cigarette dans de nombreux lieux publics.

Des sensations et un plaisir garantis

Les vapoteurs qui s’avèrent être d’anciens fumeurs de tabac le savent pertinemment. Oui, les sensations sont différentes entre le fait d’inhaler une cigarette classique et celui de vapoter. Pour autant, la cigarette électronique est bien loin de démériter, au contraire. En effet, si la fumée du tabac entraîne une sensation de chaleur particulière en raison du principe de combustion, la cigarette électronique se veut plus tiède, plus douce et plus légère, ce qui peut toutefois créer une certaine frustration chez certains fumeurs ayant accepté de faire la transition. Pour autant, si vous faites partie de ceux-là, nombreux sont les avantages qui se présentent à vous sous la forme de l’e-cigarette : terminés les pauses cigarette où vous sortez pour prendre votre temps, vous accorder un moment de tranquillité et où vous vous retrouvez finalement à fumer deux fois plus, car la première cigarette s’est consommée plus vite que ce que vous n’auriez voulu. Terminés les cigarettes à fumer d’une traite pour assouvir un besoin de nicotine contenu pendant plusieurs heures, à en devenir presque anxieux. La cigarette électronique s’invite dans votre quotidien comme un fidèle compagnon, là pour vous servir à chaque fois que vous en ressentez le besoin.


Une santé retrouvée

Les détracteurs n’hésitent pas à sauter sur l’occasion lorsque la question se pose en public : peut-on vraiment retrouver la santé et des sensations jusqu’alors mises de côté lorsque l’on troque le tabac contre l’e-cigarette ? Si ces derniers vous répondront que non, tant que la nicotine est toujours présente, il n’en est rien. La vraie réponse n’est autre que celle-ci : oui, il est possible de retrouver son souffle, son odorat et d’écarter les risques de cancer et de maladies cardiovasculaires grâce à la cigarette électronique. En effet, la survenue des pathologies liées au tabac sont dues au fait de la combustion et des substances toxiques qu’elle dégage. Or, lorsque l’e-cigarette est en état de marche, elle produit sa vapeur d’eau grâce au chauffage du liquide présent en son sein, et qui se compose notamment d’un ou plusieurs arômes, de nicotine (ou non selon les goûts), de propylène glycol ou encore de glycérol. Il n’est donc pas question de liquide cancérigène.

Vous souhaitez découvrir nos KITS e-cigarettes ? C'est par ici !

En 2020, la Commission Européenne approuve la e-cigarette comme moyen de sevrage tabagique

Pendant longtemps, des Lobby vous ont fait croire qu’arrêter de fumer avec la cigarette électronique, ça ne fonctionnait pas..

En 2020, la Commission européenne statut enfin !

L'académie Nationale de médecine incite les fumeurs à passer à la vape comme outil de sevrage et recommande la cigarette électronique !

C'est un vrai tournant dans l'histoire de la vape car les fumeurs vont enfin pouvoir comprendre que la vape peut les sauver de leur addiction au tabac.

Ainsi, fini les " La cigarette électronique, on ne sait pas ce qu'il y a dedans, on n'a pas de recul.."

Retrouvez nos actualités :

Facebook : Le vapoteur discount

Instagram : Le vapoteur discount

Google Business : Le vapoteur discount

Site web : https://www.levapoteur-discount.fr/

Les sources :

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=vrai-faux-cigarette-electronique-la-cigarette-electronique-ne-sert-a-rien-si-elle-contient-de-la-nicotine-#

https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/tabac/documents/enquetes-etudes/barometre-de-sante-publique-france-2017.-usage-de-la-cigarette-electronique-tabagisme-et-opinions-des-18-75-ans

Tous les commentaires sur cet article/sujet/post

0 Created with Lunacy

Aucun commentaire pour le moment!

Ajouter un commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre