Votre navigateur ne supporte pas javascript !

CBD

Découvrez les E-liquides du Vapoteur Discount 3,00€ par 10

Voir la gamme
Filtrer par
Prix
Type de produit
plus... moins
Taux de CBD
plus... moins
Contenance
Fabricants
plus... moins
Filtre

banière qu'est-ce que le CBD

Qu’est-ce que le CBD ?

Vous le savez, cela fait quelque temps que le CBD est arrivé sur le marché avec plusieurs produits à base de chanvre ayant la réputation d’apporter une sensation de détente et de bien être à ses utilisateurs. Mais concrètement si nous nous penchons sur le sujet qu’est-ce que le CBD ?     Depuis combien de temps existe-t-il et pourquoi l’exploitons-nous ? 


Souvent lorsque l’on parle de la plante de chanvre, l'appartenance avec le cannabis récréatif l’assimile à une drogue, et pourtant il n’en est rien, car le cannabidiol n’est pas psychoactif contrairement au Delta-9-tétrahydrocannabinol, dit THC. 
Le chanvre est un végétal complexe qui renferme plusieurs cannabinoïdes tous ayant des propriétés propres. Il reste un sujet de recherche important, car nous n’avons pas encore découvert toutes les spécificités et effets de la plante, cependant ce que nous savons à ce jour sur certains cannabinoïdes encourage les études à la découverte de cette mystérieuse plante qu’est le Cannabis Sativa.


Le sujet d’aujourd’hui est sans doute l’un des plus connus d’entre eux parce que nous allons parler du cannabidiol, et nous allons voir plus largement les spécificités de la plante, en partant de sa culture jusqu'à son utilisation.

Depuis quand le cannabidiol existe ? 

Le chanvre est l’une des plantes les plus anciennes connues et exploitées par l’homme, sa découverte remonte à l’époque du néolithique, nous le retrouvions dans différentes régions, en Asie, en Russie ou encore en Chine. Exploité dans un premier temps pour la solidité de ses fibres permettant la confection de tissus, de matériel pour confectionner les filets de pêche et de chasse, des cordes ou encore des voiles de bateaux. Mais le chanvre est une matière entièrement exploitable de la tige jusqu'aux fleurs.


La plante de chanvre était exploitée pour ses vertus thérapeutiques, notamment la résine présente dans les fleurs, les graines de chanvre riche en matière grasse apportaient des vertus nourrissantes très intéressantes à l’époque. Dès l’antiquité certaines études étaient menées pour en apprendre un peu plus sur la molécule et ses propriétés, à cette époque différents peuples utilisaient les graines de cannabis pour les faire chauffer et inhaler la vapeur lors de cérémonies ou de rituels également. 


Plus tard, les migrations et le développement d’échanges commerciaux facilitent la transmission de la découverte de la plante de chanvre et la diffusion du cannabis s’étendra donc plus largement en Europe. En France avec Charlemagne qui voulait l’exploiter pour ses fibres et développer davantage les cordages, les vêtements et les voiles, le continent Africain s’en servait pour perfectionner la fabrication du papier. 


Ayant traversé les époques, le chanvre est aujourd’hui présent, même omniprésent dans notre société, même si son statut et son utilisation à souvent fait l’objet d’une controverse entre prohibition et exploitation, le chanvre à toujours été un sujet de réflexion.
Considéré comme un outil de sorcellerie pendant la Renaissance, différentes religions, notamment l’Église catholique ou l’Islam ont écarté les vertus thérapeutiques de la plante et ont interdit la culture.

Plus tard, rattrapé par les temps modernes ou les enjeux commerciaux et politiques étaient au cœur du débat avec la découverte de l'Amérique notamment, la première Reine Elizabeth imposa même une amende aux propriétaires de grands terrains qui ne cultivaient pas de chanvre. L’écriture de l’Encyclopédie commence à aborder les propriétés psychotropes rapportant l’usage en sorte d’ivresse, d'éblouissements. Au 19e siècle les vertus thérapeutiques de la plante l'assimilent à un médicament pour soigner les convulsions, les spasmes, les douleurs, le tétanos, la rage, la toux, l’insomnie, les migraines. Cependant les études ayant découvert d’autres médicaments, comme l’aspirine notamment, ont décliné le succès de la plante, de même pour le textile avec l'apparition du coton.


Suite à son expansion, au début des années 20 le cannabis envahit le marché, et suite aux contradictions sans études poussées sur les cannabinoïdes son assimilation à la drogue a introduit des mesures prohibitionnistes dans plusieurs pays, le chanvre sera donc retiré de la pharmacopée qui représente la liste officielle des médicaments en 1950. 


Vers la fin du 20e siècle, les préoccupations environnementales ont poussé à nouveau la culture du chanvre pour divers domaines, comme l’habitat, l’alimentation, le textile et même les biocarburants, de fil en aiguille au vu de son potentiel l’usage thérapeutique s’est vu de nouveau autorisé par de nombreux pays. 


Suite à cela c’était la reprise des recherches, et de nombreuses études se sont poursuivies pour examiner de plus près les cannabinoïdes notamment le cannabidiol et le tétrahydrocannabinol. Les cannabinoïdes ont étaient isolés et nous avons pu découvrir leur structure et leurs effets après de longues phases de test sur des primates pour comprendre leur mécanisme.


Plus les années passèrent et les études avancèrent,  jusqu'à démontré efficacement que la molécule et ses propriétés permettaient bien de soigner. Elle avait un usage thérapeutique chez les patients souffrant de crises notamment avec l'exemple de Charlotte Figi qui faisait 300 crises d’épilepsie par semaine, avec la prise de CBD elle est passée à seulement 2 à 3 crises par mois.

Là où les autres traitements ne faisaient rien, le CBD a su aider cette patiente, dans un cadre de traitement comprenant le CBD comme médicament. 

Le cannabidiol qu’est-ce que c’est concrètement ? 

Le CBD est une des nombreuses molécules que l’on retrouve dans la plante de cannabis sativa L.
Il ne possède pas d’effets psychoactifs et à l’inverse, il est réputé pour ses bienfaits et ses vertus thérapeutiques.
Il est présent dans la plante sous forme acide avec le CBDA autrement connu sous le nom d’acide carboxylique, cependant tous les bienfaits existent sous la forme de CBD, pour les obtenir il va falloir décarboxyler le CBDA pour transformer la forme acide en forme active.

La décarboxylation c’est une réaction chimique qui s'opère grâce à une forte exposition de chaleur, lors de la combustion cela se produit automatiquement par exemple, sinon on peut utiliser le four aussi cela fonctionne très bien.
Une fois la molécule récupérer vous pouvez la retrouver sous sa forme brute en fleurs, mais il y a également plusieurs produits dérivés comme les gélules, les crèmes, les e-liquides, les huiles, et pour cela il faut par un processus d’extraction qui vise à extraire le CBD de la matière végétale.

Nous connaissons l’extraction par CO2, l’extraction à l’huile, l’extraction par solvant toutes ayant des avantages et des inconvénients.  

Comment agit le CBD sur le corps ?

Les recherches nous ont permis d’y voir un peu plus clair quant au fonctionnement du cbd dans notre corps et nous permettent donc de mieux comprendre le processus grâce au système endocannabinoïde endogène.


Cette découverte révèle qu’il s’agit d’un réseau composé de neurones, cellules, récepteurs, molécules et enzymes permettant le maintien de l’homéostasie. Un système essentiel au bon fonctionnement du corps et du cerveau, son action vise principalement des fonctions majeures de l’organisme, moduler l’état émotionnel, l’énergie, la résistance aux éléments extérieurs.

Le but étant d’équilibrer les états entre le bien être intérieur et la résistance face aux facteurs externes source de stress ou éléments causant un dérèglement. 


Dans notre corps nous avons deux types de récepteurs cannabinoïdes ayant étaient identifiés les CB1 et CB2.

  • action du récepteur CB1 :    
    • système nerveux central 
    • poumons
    • système vasculaire
    • cellules rétiniennes 
    • muscles
    • tractus gastro-intestinal

  • action du récepteur CB2 : 
    • peau 
    • rate
    • os
    • rein
    • intestin
    • glandes endocrines

  • action des deux récepteurs 
    • système immunitaire
    • moelle osseuse
    • foie
    • pancréas
    • organes reproductifs 


Globalement les effets du CBD favorisent un état de bien-être, ses effets agissent sur le sommeil, la douleur, l’anxiété, les troubles du comportement, les troubles alimentaires. En apportant une action directe sur nos cellules, son action vise à améliorer la qualité de vie, l’état de bien être et la bonne santé par une action modulatrice.
Cela va permettre d’inhiber les effets du stress par exemple ou de soulager des douleurs, qu’il s’agisse d’une douleur physique, musculaire ou articulaire. Dans le cadre de traitements avec la prise de médicaments il pourra à condition de respecter les bonnes indications venir accompagner les patients pour les aider à surmonter la maladie, les troubles diverses. Son action est large et s’étend à plusieurs cas, selon les problématiques rencontrées.


L’effet d’entourage : Au cours des études menées nous avons défini ce système qui démontre qu’une fois rassemblés les composés actifs présents dans le chanvre semblent décuplés leurs effets lors ce qu’ils sont ensemble. La synergie des tous les éléments de la plante comprenant les terpènes, les flavonoïdes, les acides gras rendraient des effets de meilleure qualité dont l’action serait plus efficace.


L’importance des terpènes : les terpènes sont des huiles naturelles donnant au chanvre l’arôme, la couleur, la saveur. Ces molécules sont produites dans la résine du chanvre, ayant une fonction protectrice antifongique pour le bon développement de la plante, ils servent également à maximiser l'absorption des cannabinoïdes modifiant la sécrétion ou la destruction de la dopamine ou de la sérotonine. Ils sont exploités pour leurs diverses caractéristiques et propriétés thérapeutiques, notamment le myrcène, le linalool, le limonène, le terpinéol, il en existe plus d’une centaine avec des vertus sédatives, antalgiques, antioxydantes, anti-inflammatoires, antifongiques, anti prolifératives dans le cadre de tumeurs, antibactériens, antiasthmatiques. 

Le cannabidiol est-il légal ? 

Après plusieurs évolutions et changements du statut concernant le cannabidiol, nous pouvons affirmer qu’il est aujourd’hui légal. La principale cause qui négligeait cette substance, source de controverse, était sa similitude au premier abord avec le THC.
Heureusement les années de recherches et d’études ont su prouver que le CBD n’était pas une drogue.

Contrairement au THC en aucun cas les effets du CBD ne sont néfastes pour la santé, il n’est pas psychoactif, il ne présente aucun risque à la consommation, les effets secondaires sont très rares, par définition il est donc légal de produire, vendre, consommer du CBD en France et en Europe. Suivant les indications et les normes bien sûr vous pouvez avoir une réglementation différente, car chaque pays décide de l’utilisation ou non de la substance, mais cela reste propre au cadre légal de chaque pays. 


En France et en Europe le CBD est légal, à condition de bien respecter les indications de culture, fabrication, vente et consommation des produits que vous n’aurez aucun mal à vous en procurer. Pour que le CBD soit légal en France, il est impératif que dans les divers produits à base de CBD le taux de THC ne dépasse pas le seuil de 0,2%.

Consommer du cannabidiol entraîne certains effets indésirables ? 

Au même titre que pour donner une approbation à la vente et consommation de produits à base de CBD il a fallu réaliser des études pour sonder les effets et surtout vérifier que la prise de CBD n’entraînait pas d’effets secondaires.  Une étude complète sur le cannabidiol et ses effets a été réalisée par Bergamaschi et son équipe en 2011, incitant d’autres équipes de recherche à participer aux études. 

Ces études ont pu démontrer que le CBD n’avait rien de toxique pour l’organisme. Il n'opère aucune modification de l’apport alimentaire, n’entrave pas les paramètres physiologiques comme la fréquence cardiaque, la tension artérielle ou la température du corps. Il n’affecte pas le transit ni les fonctions physiologiques et psychomotrices.


Les effets secondaires relevés sont principalement liés à la fatigue, la bouche sèche, une légère diminution de la pression artérielle, une forme de somnolence et d’étourdissement, parfois un changement de l’appétit, une apparition de diarrhée. 

Des effets secondaires à faible répercussion sur l’organisme, mais qui nécessitent tout de même de poursuivre les études en cours.  Nous déconseillons la prise de cbd pour les mineurs et les femmes enceintes par souci de sécurité, afin de préserver la bonne santé des consommateurs, cependant le profil du consommateur à son importance et pour avoir une consommation optimale en limitant les effets secondaires vous pouvez vous tourner vers un professionnel de santé pour vous apporter tous les conseils nécessaire pour un traitement 100% personnalisé et adapté à votre cas. 


En 2018 le comité d’experts sur la pharmacovigilance de l’OMS a reconnu que le CBD n’avait pas de propriétés psychoactives présentant un risque d’accoutumance, d’abus ou de dépendance.


De même, il n'existe pas vraiment de posologie pour la consommation du cannabidiol, nous savons que la dose de 1500mg par jour est bien tolérée par l’homme. Cependant la qualité des effets va dépendre du profil, du mode d’administration, des prédispositions de la personne, de la dose et du taux de CBD présents dans le produit.

C’est pourquoi nous vous indiquons par définition de passer par un professionnel de santé pour avoir un traitement adapté à votre profil et vos besoins avant de vous lancer à l’aveugle. Bien que vous ayez peu de risque, cette prévention s’applique surtout pour avoir une utilisation et une consommation optimales selon les indications afin que la qualité du produit et que les effets soient au rendez-vous. 

Craquez aussi pour