À l’instar des organisations mondiales et commissions européennes, l'AFNOR est l'organisme qui a pour but d’élaborer et de mettre en place les normes en France.

L’importance des normes

Les normes ont une place prépondérante dans notre société. En effet, ce sont elles qui encadrent et déterminent les bonnes pratiques à mettre en place dans chaque domaine d’activité professionnel, tout en fixant les limites et restrictions nécessaires. Elles ont la vocation d’instaurer des critères de qualité, de performances et de sécurité à respecter pour tous les produits et services en vente sur le marché ; notamment, afin d’accompagner au mieux les entreprises dans leur démarche qualité, mais aussi dans le but de protéger les consommateurs et de leur permettre d’être mieux informé sur ce qu’ils achètent. En effet, le sigle NF (Norme Française) apposé sur un produit, garantit que ce dernier est une solution contrôlée, donc fiable et légitime ; et constitue de ce fait, une sécurité supplémentaire sur laquelle peut se reposer le consommateur.

Ainsi, plutôt que de se baser seulement sur les avis des consommateurs, qui constituent parfois une source d’information discutable et non vérifiable, ces normes sérieuses vous assurent que l’entreprise, le produit ou le service en question répond à des exigences spécifiques. Rendez vous ici pour acheter des e-liquides Afnor certifiés chez Le vapoteur-discount.

Les normes AFNOR

La norme AFNOR participe à l’élaboration d’un cadre de référence en instaurant les bonnes pratiques dans tous les milieux professionnels (agroalimentaire, transport et logistique, construction, santé et sécurité au travail, ingénierie, biens de consommation, etc.). En fonction du secteur en question, la norme AFNOR peut revêtir différentes formes. Il peut en effet s’agir, d’une norme technique qui certifie qu’une entreprise répond à des critères spécifiques de qualité et est parfaitement habilitée en ce sens à effectuer une prestation. Ces normes peuvent également servir à améliorer votre productivité et vos performances, en optimisant votre système de management (ISO 9001). Par ailleurs, certaines autres normes peuvent avoir la vocation de faire adopter de nouvelles pratiques, toujours plus respectueuses de l’environnement ; comme c’est le cas des normes ISO 14001 ou 26000.

Les normes volontaires

Dans tous les cas, les normes de l’AFNOR sont dites d'application volontaire, car elles sont le fruit d’un consensus entre les professionnels et utilisateurs du milieu pro concerné. Tout organisme est ainsi libre de choisir s’il souhaite s’y conformer ou non ; ce qui implique d’un côté : un vecteur de qualité valorisable pour l’entreprise, mais également des responsabilités. En effet, un auditeur vient contrôler périodiquement la bonne mise en application de ces normes en interne ; afin de veiller à ce que l’entreprise en question respecte bien ses engagements. Si l’entreprise souhaite adopter une nouvelle norme, elle peut demander à un auditeur d’intervenir pour qu’il évalue la faisabilité du projet. 

Il faut savoir que tous les 5 ans, les normes sont réexaminées et révisées au besoin ; afin d'être certain qu’elles répondent toujours aussi efficacement aux enjeux du milieu, qui évoluent constamment. L’entreprise désireuse de se mettre à jour sur sa certification AFNOR, reçoit alors la visite d’un intervenant extérieur qui vient auditer et lister les préconisations qu’il est nécessaire de mettre en place, afin qu’elle puisse se conformer aux nouvelles exigences en vigueur.

Les normes obligatoires

Bien qu’il incombe à chaque organisme de choisir s’il veut ou non adopter une norme, il faut savoir que certaines normes sont pour leur part, d’application obligatoire. En effet, certains secteurs d’activité ont l’obligation de recourir à la mise en application de normes pour des raisons d’intérêt général qui touchent notamment à la sécurité, à l’hygiène ou encore à la santé. À titre d’exemple, les installations électriques de tout bâtiment neuf, doivent impérativement répondre aux exigences de la norme NF C 15-100 ; afin de renforcer leur sécurité et rendre leur gestion plus confortable. Ces normes d’application obligatoire ne représentent cependant qu’une infime partie du panel de normes françaises existantes à l’heure actuelle (moins de 1 %).

Les normes AFNOR qui régissent le marché de la cigarette électronique

Depuis leur arrivée sur le marché français, la cigarette électronique et les produits qui lui sont associés (e-liquides, etc.), ont fait l'objet de multiples controverses. C’est pourquoi, afin de rassurer les utilisateurs sur la provenance, la qualité et la non-dangerosité de ces produits, des normes AFNOR d'application volontaire ont vu le jour. En 2020, la Commission Européenne dit OUI à la cigarette électronique !

Les premières normes (2015)

En 2015, les deux premières certifications relatives au milieu de la vape ont été publiées. Il s'agit des normes XP D90-300-1 et XP D90-300-2. Celles-ci rassemblent un maximum de recommandations et concernent l’ensemble de la chaîne de distribution ; à savoir, aussi bien les fabricants, que les laboratoires d’expérimentations, les fournisseurs ou les distributeurs. Même si elles ne sont pas obligatoires, elles constituent un atout indéniable pour les vendeurs, puisque les consommateurs auront naturellement tendance à se tourner vers des produits normalisés.

  • La norme XP D90-300-1 : elle se focalise sur la cigarette électronique et les risques potentiels qu’elle présente. Afin de garantir la sécurité des vapoteurs et la légitimité des fabricants, l’AFNOR prévient par le biais de cette norme, les risques de surchauffe d’un tel équipement électronique. Un système visant à limiter la vaporisation, ainsi que divers tests à effectuer en laboratoire afin de s’assurer que l’appareil n'est pas dangereux, ont notamment été instaurés.

  • La norme XP D90-300-2 : cette norme est quant à elle spécifique aux e-liquides. Elle dresse une liste précise des substances interdites. Par ailleurs, elle insiste sur le fait que les e-liquides doivent être conçus en France et respecter des règles de fabrication rigoureuses afin que leur composition ne présente aucun risque pour la santé.

Par ailleurs, ces deux normes impliquent une totale transparence pour les consommateurs, qui doivent pouvoir accéder en toute simplicité aux informations essentielles concernant les produits de vape et pouvoir s’informer sur les éventuelles recommandations, risques, doses de nicotine, la composition exacte des produits, les consignes d’utilisation, la provenance, ou encore l’identité du fabricant.

Les nouvelles normes (2016 – 2018) 

Depuis 2016, de nouvelles normes ont vu le jour. 

  • La norme XP D90-300-3 : elle est relative aux tests sur les émissions en laboratoire, afin de déterminer les dangers du vapotage à long terme.

  • La norme D90-301 : une norme de qualité que les points de vente de cigarettes électroniques peuvent adopter pour certifier qu’ils sont aptes à bien accompagner le client et à lui fournir toutes les informations nécessaires, en le conseillant au mieux sur le produit le plus adapté à ses besoins.

  • La norme ISO 20768 : cette dernière norme définit les conditions d’utilisation d’une machine à vapoter. Elle dresse également une liste d'exigences spécifiques à respecter pour les analyses de contrôle.

Alexandre

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Découvrez les petits nouveaux

  • Nouveau
  • Vente Flash
Box Aegis Legend 3 - GeekVape pas cher titanium gray
Restant :
38,43 €
54,90 €
-30%
Box Aegis Legend 3 - GeekVape Batteries