Le guide complet sur le DIY

DIY : Le guide complet pour fabriquer son e-liquide !

Retrouvez notre guide complet pour fabriquer son propre e-liquide pour cigarette électronique ! Ici sont indiquées toutes les étapes et conseils à ne pas louper pour votre DIY !

Le phénomène Do It Yourself n’en finit plus de prendre de l’ampleur au fil du temps. Phénomène de société, la mode du «faites-le vous-même» attire de plus en plus de consommateurs, notamment dans le secteur de la vape. Il vous prend l’envie de consommer votre propre liquide de cigarette électronique ? Pour des raisons de goût ou des raisons économiques ? Retrouvez tous nos conseils pour y parvenir !

I. Personnaliser son expérience de vape : un avantage parmi tant d’autres

Le DIY représente une consommation alternative au vapotage classique puisqu’il s’agit d’élaborer votre propre e-liquide, dosé exactement comme vous le souhaitez. Pour autant, fabriquer son liquide de cigarette électronique soi-même nécessite de suivre quelques étapes et de prêter une attention particulière à la mission dont vous vous investissez. L’idée, c’est finalement d’adapter l’e-liquide à vos envies, dans l’espoir de personnaliser au mieux votre expérience de vape, et pas seulement…

1 - Une consommation plus économique

En effet, se lancer dans le Do It Yourself en fabricant votre propre liquide de cigarette électronique vous permet non seulement de répondre exactement à vos besoins, mais aussi d’adopter un mode de consommation plus économique. Si le vapotage permet déjà de réduire son budget, le porte-monnaie s’en porte encore mieux lorsque l’e-cigarette s’équipe de liquides fabriqués par vos soins. Par exemple, le tarif d’une base d’e-liquide dans un contenant d’environ 100 millilitres, accompagné d’un arôme, vaut le même prix qu’un flacon d’e-liquide de 10 millilitres déjà constitué au préalable.

2 - Un tendance écologique

Le DIY est non seulement plus abordable financièrement, mais il s’avère également écologique. Rappelons que les cigarettes traditionnelles n’offrent pas la possibilité de s’approprier autant de saveurs et de polyvalence que les cigarettes électroniques. Mais les mégots des cigarettes classiques, non-recyclables, sont également extrêmement polluants, en plus d’être nocifs pour la santé. La cigarette électronique, elle, se veut réutilisable, ce qui limite son empreinte négative en matière d’écologie et d’éco-responsabilité. Par ailleurs, les éléments dont elle se compose sont recyclables dès lors qu’ils sont rapportés en magasin spécialisé lorsqu’ils ne présentent plus d’intérêt pour le consommateur. Par ailleurs, en optant pour les e-liquides en Do It Yourself, vous optez pour des solutions personnalisables et déclinables en diverses versions, sans pour autant augmenter le nombre de flacons utilisés.

3 - Une expérience revisitée

Si vous vous décidez à créer vous-même la composition de votre prochain e-liquide, vous n’en serez que plus fier(e) mais, en plus, le liquide s’avérera bien plus exceptionnel et savoureux qu’un liquide traditionnellement retrouvé dans les rayons des boutiques spécialisées dans la vape. Grâce au DIY, vous vous offrez non seulement un e-liquide de qualité, mais aussi et surtout un e-liquide personnalisé et intense !

4 - Une activité ouverte à tous

Si la mode du Do It Yourself en matière d’e-liquide pour cigarette électronique a longtemps été réservée aux vapoteurs avertis et ultra-confirmés, aujourd’hui, l’action de fabriquer soi-même son liquide d’e-cigarette est ouverte à tout un chacun. A ce jour, tout est correctement et suffisamment expliqué pour pouvoir se retrouver dans tous les foyers, excepté entre les mains des enfants et des jeunes en général, bien entendu. A l’image d’une recette retrouvée dans le monde culinaire, la composition d’un e-liquide se façonne à partir de différents ingrédients à assembler en respectant certaines étapes et, surtout, selon les quantités nécessaires.

5 - Une personnalisation sans limites

C’est là l’un des grands atouts des e-liquides en DIY : la personnalisation et le nombre de choix qui s’offrent au vapoteur ! Les gammes d’arômes ainsi que de bases proposées aux consommateurs à ce jour permettent d’imaginer de nombreuses combinaisons différentes.

II. Comment choisir la composition de son e-liquide ?

1 - E-liquide en DIY : la composition finale

Avant toute chose, il est nécessaire de comprendre de quoi se compose un e-liquide. Dans chacune des formules que vous élaborerez, vous retrouverez :

Une base

Egalement reconnue sous le nom de « base neutre » ou bien « base nicotinée », la base peut, comme ses dénominations l’indiquent, se composer de nicotine ou pas, selon les goûts et besoins. Toutefois, elle reste absolument indispensable dans la composition d’un e-liquide puisqu’elle représente environ 80, voire 90% de la solution finale. La base est, par nature, neutre et ne dégage alors aucun goût. C’est cette base (et son taux de PG/VG) qui déterminera la sensation, le « hit », retrouvé en gorge. Selon l’équilibrage des taux de cette base, le goût choisi sera lui aussi influencé, ainsi que la texture et l’intensité de la vapeur.

Un concentré

Le concentré n’est autre que l’arôme qui va donner la saveur à votre vape. Menthe, fraise, vanille bourbon… Il y en a pour tous les goûts ! Les catégories de concentrés d’arôme se divisent généralement en cinq parties différentes, à savoir les catégories « boissons », « mentholées », « classic », « gourmandes » et « fruitées ».

Un booster

Le booster permet d’ajouter un certain taux de nicotine à votre e-liquide. Le booster de nicotine s’ajoute directement à la base, avant de se mélanger au concentré d’arôme par la suite. La différence avec la base neutre ? Pratiquement aucune puisque le booster de nicotine n’est autre qu’une solution de base neutre à laquelle a été ajoutée une solution nicotinique.

Un additif

Non-obligatoire, l’additif peut s’ajouter à la préparation dans le cas où certains concentrés d’arômes auraient besoin d’être quelque peu relevés, notamment. Par ailleurs, l’additif permet également de sucrer la solution finale ou encore d’apporter une certaine « fraîcheur » au produit.

2 - La base

Plusieurs données sont à prendre en considération pour créer la base parfaite pour votre e-liquide.

- L’importance du taux PG/VG

Lorsqu’il vous faudra choisir une base pour votre e-liquide de cigarette électronique en DIY, la question du taux de PG/VG va irrémédiablement se poser afin de définir quelle type de vape vous souhaitez vous approprier. Pour mieux comprendre, il faut savoir que PG indique le taux de Propylène Glycol, et VG le taux de Glycérine Végétale. Le mélange des deux solutions permet d’adapter le hit - c’est-à-dire la sensation ressentie dans la gorge lorsque de l’inhalation de la vapeur - et la quantité de vapeur désirés. Par exemple, sur une base contenant un taux de PG nettement plus élevé (80%) que le taux de VG (20%), le vapoteur profitera d’une expérience avec une vapeur très légère et un hit très fort au niveau de la gorge.

- Le mélange DIY et les solutions prêtes à l’emploi

Vous pouvez tout à fait opter pour des mélanges à faire soi-même et, même, des flacons à taux maximum, soit 100%, sans mélange.

Pour autant, il faut savoir que le 100% Propylène Glycol (PG) propose une base restituant intensément les arômes et offrant un hit correctement marqué, sans tomber dans l’excès. En revanche, la vapeur générée ne le sera qu’en faible volume et quantité. Par ailleurs, un taux de PG trop concentré peut entraîner des soucis de fuites et autres défauts sur certains types d’atomiseurs. S’offrir un vapotage à 100% mg de PG, c’est risquer la déshydratation, due à la concentration du produit. Pensez donc à bien boire !

Du côté des flacons 100% Glycérine Végétale, nous partons alors sur une base à forte quantité de vapeur, ce qui ne manque pas d’attirer les amateurs de nuages de fumée. En contrepartie, les arômes se voient quelque peu altérées et la sensation en gorge (le hit) est restreinte et peu marquée. L’inconvénient du 100% VG, c’est qu’elle a tendance à encrasser les résistances de cigarette électronique, de par sa viscosité naturelle. Aussi, lorsqu’elle est pure et chauffée à plus de 150 degrés, la glycérine végétale pourrait produire de l’acroléine, c’est-à-dire une substance toxique et à risques cancérigènes.

Par ailleurs, les débutants peuvent également opter pour des mélanges pré-définis et directement prêts à être utilisés comme par exemple le 80/20 (le taux en PG est toujours placé avant celui en VG), ou le 50/50.

3 - La nicotine

- Le taux de nicotine adapté

Le taux de nicotine que vous choisirez dépendra directement de vos habitudes de consommation. Cela, tout en sachant que l’on considère généralement que :

  • 0 mg correspond à un non-dépendant aux effets de la nicotine
  • 6 mg correspondent à un vapoteur dépendant faiblement aux effets de la nicotine
  • 12 mg correspondent à un vapoteur moyennement dépendant aux effets de la nicotine
  • 16 à 18 mg correspondent à un vapoteur très dépendant aux effets de la nicotine

- La base de nicotine à faire soi-même

Pour aller avec votre concentré d’arôme, vous pouvez fabriquer votre propre base nicotinée en DIY. Pour ce faire, il vous faudra de nouveau vous diriger vers les calculatrices en ligne et renseigner :

  • La quantité de base finale souhaitée.
  • Le taux de nicotine désiré.

Avec ces données, vous pourrez obtenir le taux de booster de nicotine en milligrammes dont vous équiper, ainsi que le taux de base neutre. Il vous faudra ensuite verser le booster de nicotine dans un flacon vierge, auquel vous mélangerez la base correctement dosée, avant d’agiter le tout !

III. Comment fabriquer son propre e-liquide ?

1 - Do It Yourself : un principe simple et ouvert à tous

Le principe du Do It Yourself est extrêmement simple à comprendre et à retenir, pour élaborer un e-liquide parfait en DIY, il vous faudra chaque fois suivre les mêmes étapes :

  • Choisissez le taux de PG/VG et la concentration en nicotine de votre base
  • Ajoutez-y quelques gouttes du concentré d’arôme de votre choix
  • Laissez passer environ 48 heures afin que les arômes puissent se libérer
  • Vapotez avec un plaisir réellement augmenté !

2 - Les calculettes en ligne

Des calculettes sont disponibles en ligne pour vous aider à mesurer les solutions et à fabriquer le meilleur e-liquide qui soit, tout en respectant les doses conseillées par les fabricants. Pour se faire, la calculette en ligne vous demandera de renseigner :

  • La marque et le type de concentré désiré.
  • La quantité d’e-liquide voulue.
  • Le taux de PG/VG dont vous souhaitez profiter.
  • Le taux de nicotine de votre choix (qui va de 0 mg/ml à 16 mg/ml).

Grâce à ces données, la calculette vous indiquera alors - et selon des calculs préalablement établis par les fabricants des marques répertoriées - la quantité (en millilitres) de base, la quantité de booster de nicotine (en millilitres) à mélanger pour obtenir la base finale. Ensuite, la calculette vous donnera la quantité (toujours en millilitres) de base finale et la quantité d’arôme (en ML) à assembler, ainsi que le temps de maturation nécessaire avant de déguster votre e-liquide. Pour mieux comprendre, prenons un exemple plus concret :

  • Je choisis la marque « Milkshake Man » et le concentré « Banana Milkshake Man » en 30 millilitres.
  • Je désire obtenir un e-liquide en 100 millilitres.
  • J’opte pour un taux de PG/VG à 40/60 (c’est-à-dire que le taux de PG sera à 40% et le taux de VG à 60%).
  • J’élève mon taux de nicotine à 6 mg/ml.

La calculette m’indique alors que, pour obtenir ma base finale, je dois mélanger :

  • 54,2 ml de base à 40/60 en 0 mg
  • 23,3 ml de booster de nicotine en 40/60 et en 20 mg

Ainsi, cela me donne alors une base finale de 77,5 ml en 40/60 et en 6 mg de nicotine à mélanger avec 22,5 ml de l’arôme que j’ai préalablement sélectionné. Le temps de maturation de la solution est estimé à environ 15 ou 20 jours avant la première consommation.

3 - Les accessoires

Elément très important à ne surtout pas mettre de côté : les accessoires. En effet, si vous ne vous équipez pas du matériel nécessaire à la fabrication de votre e-liquide en Do It Yourself, vous ne risquez pas d’obtenir quelque résultat que ce soit. Ainsi, pour mener à bien votre expérience, il vous faudra automatiquement :

  • Des flacons vierges : pour stocker votre e-liquide
  • Des protections : pour effectuer les mélanges sereinement
  • Des seringues : pour prélever et assembler les solutions

4 - Les précautions qu’il vous faut prendre

En effet, n’oubliez pas que la nicotine et autres solutions de nature chimique sont des produits à manipuler avec grande précaution et muni(e) de gants et de lunettes de protection.

A noter :

Les flacons à base de solution nicotinée doivent être impérativement rangées à l’abri de tout spectre lumineux et dans un endroit fermé à clé pour éviter tout danger auprès des enfants

Les arômes doivent absolument toujours être mélangés à une base, ne jamais les consommer seuls

Être client du Vapoteur Discount c'est quoi ? 

Être client du Vapoteur Discount, c'est la garantie d'acheter au meilleur prix et de bénéficier d'un service de qualité optimal.
N'hésitez pas à consulter notre article concernant la localisation de la boutique de cigarette électronique et de e-liquide Le Vapoteur Discount Agen !

Bonne création à tous !

------

Le Vapoteur Discount - Agen
05.47.42.98.06 - 13 rue Emile Sentini, 47000 Agen

agen@levapoteur-discount.fr
www.levapoteur-discount.fr

Retrouvez nous sur Google 
Retrouvez nous sur Instagram
Retrouvez nous sur Facebook

Tous les commentaires sur cet article/sujet/post

0 Created with Lunacy

Aucun commentaire pour le moment!

Ajouter un commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre